jeudi 31 mai 2018

27/05/2018 - Paris Saint-Germain-en-Laye

Résultat de recherche d'images pour "course a pied paris st germain en laye"


Pour beaucoup c’était une première...

Nous savions qu’il y avait 2 difficultés : la montée du Mont Valérien et la montée au château de Saint Germain. Il fallait donc gérer au mieux la première côte pour pouvoir relancer dans la descente sur Chatou et tenir jusqu’à l’arrivée, en espérant qu’il reste suffisamment de force pour la dernière côte. Parcours très agréable, dans le bois de Boulogne pour commencer, sur les quais de Seine, à l’ombre à cette heure de la matinée ; le départ à 8H00 était alors apprécié, même s’il avait fallu se lever un peu tôt.
Les temps correspondent à peu de chose près aux temps que l’on pourrait espérer sur semi-marathon.
Bien sûr c’est encore Xavier qui termine loin devant, un peu déçu de son résultat.
Personnellement j’ai couru avec le dossard d’une inconnue, ce qui lui a valu d’être sur le podium féminin, et au second V3 d’être aussi récompensé. Mais après réclamation les erreurs ont été rectifiées et du coup je fais un podium en féminin et un autre en masculin, essayez de faire mieux !
Pierre a géré son genou pour ne pas le dégrader plus.
Josette, quelque peu piquée au vif à Rosny sur Seine, s’est entrainée dur pendant 3 semaines avec Arminda, pour revenir en forme et termine avec l’objectif qu’elle s’était fixé. Arminda n’en finit pas de progresser et se rapproche de nos meilleures féminines, arrivant même avant Francisco. Sylvie était contente d’avoir pu dépasser Philippe notre touriste. Stéphanie et Sandrine terminent en un peu plus de 2 heures, satisfaites d’avoir pu gérer et la distance et les côtes.
Un hyper grand merci à la famille Francisco qui nous a proposé des chauffeurs de maître pour que nous puissions prendre le départ sans la galère des transports en commun et à Stéphanie qui nous a donné accès à son parking à St Germain, pour repartir dans de bonnes conditions.
Vendredi soir 10km des Clayes et dimanche prochain 15Km d’Orgerus


Daniel DAVID

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire