mardi 30 octobre 2018

28/10/2018 - Marseille Cassis

Marseille Cassis, ça se mérite ...!



Déjà, il faut s’y rendre : Ce n’est pas la porte à côté ! Et c’est sans compter sur l’aide de la SNCF pour faciliter le voyage… le trajet en train peut être piégé (+ 5h de retard).
Ensuite une fois arrivés à 2h du mat’ à la gare de Marseille il faut se rendre à l’hôtel, malheureusement les taxis brillent par leur absence à cette heure indue de la nuit J ! Armés de courage et du GPS, nous voici partis à pieds dans les rues de Marseille avec valises, sacs et bonne humeur. La Cité Phocéenne By Night, ça ne s’invente pas ! Il faut le vivre ! Les rats croisés sur la route pourront témoigner !:)
Enfin il faut trouver le bon hôtel Ibis, car la même Cité en fait l’élevage…non contents de marcher 30 minutes, nous nous offrons le luxe de rallonger de 15 minutes supplémentaires après avoir tenté d’échouer dans un premier hôtel providentiel !
Malgré tout, ce trajet ne nous aura pas empêchés de prendre du plaisir avec des supers apéros  et des bons fous rires dans le train et à Nîmes.
Après un sommeil réparateur mais un peu court, nous allons retrouver au parc Chanot le reste de la fine équipe, arrivée la veille en voiture, pour récupérer nos dossards
Coté Météo, nous n’avons pas été gâté ce samedi ! pluie, pluie ou … pluie ? On hésite ! Ceci étant, nous ne sommes pas en sucre non plus ! Nous avons su mettre à profit  cette journée d’avant course pour faire quelques visites : pour les uns, visite culturelle du musée du Savon et pour d’autres la montée vers notre Bonne Mère avec son super panorama !
Le programme est un peu chargé ce dimanche au pied du Vélodrome : la course le matin et le match OM PSG le soir. La journée à Marseille promet d’être animée !
La course en elle-même a révélé bon nombre de surprises.
D’aucuns diront que l’on peut résumer cette course avec 10km de montée et 10km de descente ! Que nenni ! Mélanie qui avait fait du repérage cet été, nous avait tenu au parfum, heureusement ! Il y effectivement une belle grande côté qui monte au Col de la Gineste, mais il y aussi quelques petits coups de cul disséminés tout au long de la descente et sur les 2 derniers kilos qui font bien réfléchir ! A retenir pour ceux qui veulent en découdre à Marseille sur le bitume !
Le paysage révèle aussi de belles surprises. La longue montée nous en envoie plein les yeux avec la mer en fond de toile (même si le temps était nuageux), la traversée dans les terres nous fait découvrir un paysage un peu lunaire, l’arrivée sur Cassis est sublime avec le village et son port en contrebas ! de vraies cartes postales ! D’ailleurs beaucoup de coureurs s’arrêtent pour prendre des selfies, et profiter de ce beau paysage, seuls ou entre amis !
L’ambiance sur la course est très sympa, beaucoup de public qui encourage, des enfants qui checkent, des panneaux d’encouragement pour tous, tout le long des 20 kms ! Les bénévoles sont au top, les ravitos bien fournis avec même des Tuc ;) 
Un seul regret : ne pas avoir pu profiter de l’après-midi à Cassis. D’ailleurs si c’était à refaire, il vaut mieux poser le lundi et rentrer à ce moment-là pour ne pas être speed.

Pierre & Steph
Nous étions 10 rumbasiens alignés ce matin [  ], voici les résultats:
Classement scratch
Classement H/F
NOM
Temps
358
342
Eric Pichon
1H23'36
1388
1312
Christian Desbureau
1H32'35
2365
2222
Pierre Dupuy
1H36'39
3953
323
Mélanie Lannoy
1H42'03
5357
4786
Cyrille vallois
1H45'57
8020
6834
Alex Lannoy
1H52'36
9717
6166
kamel Bedredine
1H56'33
12620
2897
Valerie Michel
2H04'07
14096
3586
Stéphanie Dupuy
2H09'03
16113
4595
Gaelle Jobert
2H17'41

2 commentaires:

  1. Pour nous un Marseille cassis en famille.
    Notre seulregret ne pas avoir eu l occasion de retrouver les rumbasiens.
    Juste au départ et pendant un kilo sur le parcours j'ai pu être en compagnie de Stéphanie (sympa)👍
    Bravo à tous et bonne récupération
    Valerie

    RépondreSupprimer
  2. On ramènera plus de bon souvenirs de ce Marseille Cassis en groupe.
    Encore une belle aventure avec La Team Rumba
    Vivre ces bons moments de partage cela n’a pas de prix
    C’est surtout ça le sport

    RépondreSupprimer